Le coaching

 

Qu'est-ce que le coaching ?

(source : www.ffcpro.org) 

Le coaching est un processus d'accompagnement qui favorise la prise de conscience par une personne (ou un groupe/équipe) de ses modes de fonctionnement, avec l'objectif de dépasser la situation dans laquelle elle se trouve et d'atteindre ses objectifs professionnels et/ou personnels qu'elle s'est fixés en toute autonomie.

Le coaching est tourné vers la motivation, le potentiel, et les ressources propres à chacun. Il s'appuie sur les valeurs et le talent de l'individu.

Le coaching permet de se « développer » dans une dynamique du « Comment » réaliser un projet.

 

Le Coach, à quoi sert-il ? 

Il permet de voir clair sur ses priorités, il met en connexion avec ses ressources, il permet de lever des freins et d'accélérer la mise en action.

Le coach professionnel permet de :

•  dynamiser un projet et accélérer sa mise en action : projet de vie, d'entreprise, d'équipe.

•  améliorer sa performance : connaître ses points forts et les utiliser, prendre conscience de ses motivations.

•  savoir ce que l'on veut et faire ce qu'il faut pour l'obtenir : définir ses objectifs, une stratégie, une organisation dynamique porteuse de projets, décider.

•  faire des choix et nourrir ses priorités : mise en cohérence de ses valeurs, de ses besoins et de ses actes, clarifier son positionnement.

•  vivre un changement : rupture ou transition de vie, démotivation, conflits, relations interpersonnelles difficiles, stress, peurs.


Les avantages du Coaché

•  Atteindre plus rapidement et plus facilement ses objectifs

•  Un meilleur niveau de performance

•  Une confiance renforcée

•  Une nouvelle perception de soi et des autres

•  Un gain de temps, une économie d'énergie

•  Des résultats à très court terme

•  Obtenir plus de confort, de bien-être

 

Informations à lire avant de prendre contact

Le CONTRAT de coaching
Dès le début d'une relation de coaching, je conviandrai avec vous, par écrit, d'un contrat clair. Les conditions de cet accord incluent ma compétence, les objectifs de la mission, la nature du service proposé, la clause de confidentialité et les responsabilités de chacun. Il précise aussi la fréquence et la durée des entretiens, la façon dont ils se dérouleront (de vive voix, par téléphone, Internet, etc...) ainsi que le montant des honoraires à percevoir.

Le Refus d'une mission
Le coach est en droit de refuser une mission si elle ne lui semble pas conforme à son éthique, à ses compétences ou à l'intérêt de la personne ou de l'organisation.

Le Volontariat
La personne coachée, si elle n'en est pas à l'initiative, doit être volontaire pour bénéficier de ce service. Je procèderai, le cas échéant, à la vérification de cet engagement.

Le Respect des intérêts du client
Le coach veille à agir avec un haut niveau d'intégrité et de fiabilité pendant toute la durée de la relation de coaching. II vérifie qu'il a compétence à intervenir dans les domaines pour lesquels on le consulte. Dans le cas contraire, il propose d'autres orientations qui lui semblent plus adaptées. 
Il s'engage à favoriser l'autonomie de son client et s'interdit tout abus d'influence. En aucune circonstance il ne met à profit la situation de coaching pour en tirer des avantages non contractuels, que ceux-ci soient d'ordre financier, social, affectif ou sexuel.

La Confidentialité  
Le coach garantit le respect des engagements pris contractuellement et se tient à la règle de confidentialité, dans la limite que lui impose la loi de son pays. Il s'assure que les informations échangées le sont au bénéfice de son client et non de la promotion personnelle ou professionnelle du coach. 
En ce sens, un point peut être fait en fin et/ou en cours de mission entre la personne coachée, l'entreprise et éventuellement le coach, selon des modalités prévues initialement et qui, en tout état de cause, respecteront l'intégrité de la personne coachée.

Arrêt d'une mission
Si, au cours de la relation de coaching, le coach constate qu'il ne lui est plus possible de fonctionner selon les termes du contrat ou de maintenir sa posture de coach, il est dans l'obligation éthique d'y mettre fin en expliquant clairement les raisons de sa décision. Dans la mesure du possible, il veillera à proposer d'autres options à son client.


statistiques